Une large majorité vote pour l’honoraire  Abonné

Publié le 11/07/2011

Le principe d’introduire de l’honoraire semble séduire les officinaux, puisque 76 % s’y disent favorables, selon une enquête* réalisée par la FSPF auprès de ses adhérents. De même, 93 % des titulaires ayant répondu au questionnaire du syndicat sont pour la rémunération à l’acte des nouveaux services et leur prise en charge par l’assurance-maladie (avec exemption de la TVA).

*Enquête réalisée par Internet du 1er au 5 juillet 2011, auprès de 1 012 titulaires adhérents de la FSPF.

Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2852