Gilles Bonnefond brigue un nouveau mandat à la présidence de l’USPO

Son objectif : contrer la réforme  Abonné

Publié le 24/02/2014
Dans un entretien avec « le Quotidien », Gilles Bonnefond annonce qu’il brigue un nouveau mandat à la tête de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Déterminé à renégocier le volet « rémunération » du protocole d’accord signé le 9 janvier avec l’assurance-maladie, il affirme que, dans le cas contraire, cette réforme risque d’être dramatique pour la profession.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – Votre mandat à la tête de l’USPO arrive à sa fin. Serez-vous candidat à votre propre succession ?

GILLES BONNEFOND. – Oui. L’assemblée générale de l’USPO est fixée au 28 mars, mais je peux d’ores et déjà déclarer que je me porte candidat pour mener un deuxième mandat à la tête de l’USPO.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte