À la une

Rémunération : le nouveau modèle se précise  Abonné

Par
Publié le 31/10/2016
Plus de la moitié de la rémunération des pharmaciens repose désormais sur un honoraire. La prochaine convention avec l'assurance-maladie devrait encore accroître cette proportion. Plusieurs pistes sont à l'étude, dont un honoraire à l'ordonnance associé à des majorations selon la longueur des prescriptions, les catégories de traitements ou les profils des patients.

Aujourd’hui, les honoraires représentent 53 % de la rémunération des pharmaciens. Sur un total de 6,5 milliards d’euros, le montant des honoraires de dispensation à la boîte et d'ordonnances de 5 lignes et plus (dit « honoraire complexe ») s’élève à environ 3,5 milliards d’euros. Ces honoraires permettent à l’officine « de bénéficier de 120 millions d’euros supplémentaires par an, soit 5 500 euros annuels par officine », rappelle Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte