Honoraire de dispensation

Petites tensions avant le début des négociations  Abonné

Publié le 22/10/2012
En signant la nouvelle convention pharmaceutique début avril, les syndicats d’officinaux et l’assurance-maladie s’étaient engagés à se mettre d’accord sur les modalités de mise en place de l’honoraire de dispensation avant la fin de l’année. Mais, à un peu plus de deux mois de l’échéance, les négociations n’ont toujours pas commencé. Pire, des désaccords entre les syndicats éclatent au grand jour.
Des divergences apparaissent entre les syndicats signataires

Des divergences apparaissent entre les syndicats signataires
Crédit photo : S Toubon

UNE NÉGOCIATION chasse l’autre. Celle avec les médecins sur les dépassements d’honoraires devrait s’achever dans la soirée. Celle avec les pharmaciens sur les nouveaux modes de rémunération pourrait donc démarrer dans la foulée. Mais à la veille de ces discussions, des divergences sont apparues entre les organisations professionnelles. L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se montre, par exemple, très réservée sur la mise en place de l’honoraire de dispensation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte