Économie de l’officine

L’USPO décrète l’état d’urgence  Abonné

Publié le 06/05/2010
Cinq ans après avoir été déclarée organisation représentative des pharmaciens titulaires d’officine, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) dresse un bilan de son action. Le syndicat profite de cet anniversaire pour dévoiler ses priorités pour les prochains mois, en particulier sur les questions touchant à l’économie de la pharmacie.
Chaque semaine, une officine ferme ses portes

Chaque semaine, une officine ferme ses portes
Crédit photo : S TOUBON

EN DIX ANS, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) s’est installée progressivement dans le paysage syndical pharmaceutique. Créée en 2001 à la suite d’une scission avec la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’USPO n’a été déclarée représentative des pharmaciens titulaires d’officine qu’en 2005, au terme d’une enquête qui aura duré plus de deux ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte