Marge

L’UNPF réclame une relinéarisation  Abonné

Publié le 29/11/2012

ALORS QUE les négociations sur l’honoraire vont démarrer prochainement, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) continue à réclamer une relinéarisation de la marge, à travers la revalorisation jusqu’à 150 euros de la première tranche. Pour le syndicat, les honoraires doivent être « une rémunération supplémentaire correspondant aux nouvelles missions ». Il note que « le périmètre prévu pour les honoraires correspond à 12,5 % de la marge du réseau officinal », soit 700 millions d’euros, ce qui correspond à la perte subie par les officines depuis 2011.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte