Rémunération

L’UNPF ne désarme pas  Abonné

Publié le 03/02/2014
En désaccord avec le protocole d’accord sur la rémunération proposé par l’assurance-maladie, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) a refusé de le signer. Et le syndicat compte bien poursuivre son combat pour faire valoir ses propositions.

« NOUS N’AVONS PAS signé le protocole d’accord avec l’assurance-maladie car nous estimons qu’il n’apporte aucune sécurisation de l’économie officinale, explique Michel Caillaud, conseiller chargé de l’économie à l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF). Nous ne sommes pas contre l’idée d’un honoraire, mais certainement pas à la boîte. » Il dénonce notamment l’absence de « déconnexion des prix et des volumes », qui devait pourtant être l’un des objectifs de la réforme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte