L’inquiétude des syndicats  Abonné

Publié le 15/11/2010

LES MOIS passent et l’économie de l’officine ne bénéficie toujours pas du ballon d’oxygène dont elle a besoin. Le gouvernement a bien avancé une piste, celle de l’augmentation de 3 centimes d’euros du forfait à la boîte, en échange de l’instauration de nouveaux TFR. Mais le projet, un mélange des propositions formulées par les uns et les autres, a un goût d’inachevé et, au final, ne contente personne. La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) estime ainsi que le plan de sauvetage gouvernemental est aussi « insuffisant qu’incohérent ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte