Réforme de la rémunération

Les syndicats s’expliquent  Abonné

Publié le 31/03/2014
Malgré les réserves de l’USPO et de l’UNPF, la réforme de la rémunération semble engagée. Dernier obstacle à franchir : la publication des textes réglementaires nécessaires à sa mise en place. Mais le remaniement ministériel annoncé pourrait, une nouvelle fois, repousser l’échéance. « Le Quotidien » fait le point avec les représentants des trois syndicats d’officinaux.

L’AVENANT rémunération n’est toujours pas signé. Toutefois, les grandes lignes de la réforme sont d’ores et déjà entérinées. À partir du 1er janvier 2015, un honoraire de 80 centimes d’euros par boîte dispensée, pris en charge au même taux de remboursement que la boîte délivrée, sera instauré. De même qu’un honoraire complémentaire de 0,50 euro pour la délivrance des ordonnances complexes, en échange de la remise au patient d’un plan de posologie. Dans un second temps, à partir du 1er janvier 2016, l’honoraire à la boîte sera porté à 1 euro.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte