Le prix du générique à la loupe  Abonné

Publié le 30/11/2009

En 2005, Xavier Bertrand, ministre de la santé, a souhaité « promouvoir une politique active de gestion des prix des médicaments ». Dans un premier temps, une baisse de prix de 15 % de l’ensemble du répertoire a été réalisée.

D’autre part, ces accords définissent les règles suivantes :

- Dès qu’un médicament devient généricable, il subit une décote de 15 % sur le PFHT. Le prix générique est quant à lui fixé à 55 % en dessous du prix princeps avant décote ;

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte