Le GEMME veut une campagne de défense des génériques  Abonné

Publié le 01/10/2012

« Il faut combattre la désinformation sur les génériques », lance Pascal Brière à l’occasion de la 2e conférence annuelle du GEMME. Pour lever toutes les réticences à l’égard de ces médicaments, le président de l’association regroupant la plupart des fabricants de génériques, demande le lancement d’une grande campagne de communication. Même s’il note une belle remontée de la substitution depuis la mise en place de l’accord tiers payant contre génériques dans l’ensemble des départements, il estime que ce dispositif ne recrée pas la confiance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte