Revalorisation de la marge

Le difficile accouchement d’une nouvelle rémunération  Abonné

Publié le 06/01/2011
Face à une situation économique dégradée, les syndicats réclament de longue date l’ouverture de négociations sur la marge. Commencées en mai dernier, elles devaient s’achever en juin. Or elles sont finalement encore en cours. Un retard mal vécu par les pharmaciens dont l’économie est toujours plus exsangue.
Les présidents des trois syndicats défendent leurs propositions lors de la Journée de l’économie...

Les présidents des trois syndicats défendent leurs propositions lors de la Journée de l’économie...
Crédit photo : S. toubon

L’OFFICINE VA MAL. Les syndicats de pharmaciens ne sont plus seuls à le clamer : le gouvernement semble les avoir entendus. Des négociations sont ouvertes en mai, avec la constitution d’un groupe de travail. Mais, début juillet, c’est la déception : aucune proposition n’a été arbitrée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte