Expérimentation de la dispensation à l’unité

Bilan mitigé à mi-parcours  Abonné

Publié le 23/03/2015
À mi-parcours, les syndicats d’officinaux, les représentants de l’INSERM* et ceux de la Direction générale de la santé (DGS), se sont réunis le 11 mars pour un premier bilan de l’expérimentation de la dispensation d’antibiotiques à l’unité. Un point d’étape qui est loin d’avoir levé toutes les craintes.

L’INSERM* devrait revoir sa copie. C’est en tout cas l’avis des syndicats de pharmaciens peu convaincus, à quelques nuances près, par le premier bilan de la dispensation à l’unité dont l’organisme a la charge. Davantage encore que cette expérimentation menée depuis le 1er décembre 2014 par 100 pharmaciens expérimentateurs dans quatre régions*, ce sont les conditions dans lesquelles est menée l’évaluation qui soulèvent de nombreuses interrogations parmi la profession.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte