Pour l'USPO, il faut mettre l'hôpital devant ses responsabilités.  Abonné

Par
Publié le 23/06/2020
Plus de trente propositions ont été émises par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). L’objectif est d’accélérer les évolutions acquises pendant la crise du Covid et d’en obtenir la pérennisation par des textes réglementaires et conventionnels.
Condensées en une douzaine de thématiques, les propositions de l'USPO ont été plébiscitées par les adhérents lors d’un Webinaire le 16 juin et seront transmises au cabinet ministériel au cours de la semaine.

Condensées en une douzaine de thématiques, les propositions de l'USPO ont été plébiscitées par les adhérents lors d’un Webinaire le 16 juin et seront transmises au cabinet ministériel au cours de la semaine.
Crédit photo : dr

Pour le syndicat, il s'agit à la fois de faire barrage à l'hégémonie de l'hôpital sur la médecine de ville et d'impliquer les services hospitaliers dans le suivi des patients à leur sortie. Il est ainsi impératif que le nom du pharmacien soit collecté au même titre que celui du médecin et de l’infirmière lors d’une hospitalisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte