Saint-Denis, nécropole des rois de France  Abonné

Publié le 09/03/2015
Ville la plus peuplée de la Seine-Saint-Denis, département auquel elle donne une partie de son nom, Saint-Denis n’est toutefois pas préfecture pour des raisons historiques : elle est à la fois nécropole des rois de France et principal bastion communiste aux portes de la capitale. La commune héberge 28 officines.

MÊME si Saint-Denis n’est pas portée au rang de préfecture, elle dispose toutefois d’équipements très attractifs : stade de France, université de 22 000 étudiants, stations de métro et RER, proximité avec les aéroports de Roissy et Le Bourget… Les friches industrielles laissent progressivement place à l’immobilier d’entreprise. Le pôle hospitalier a une capacité de 750 places.

La ville même compte 108 000 habitants et 39 quartiers-iris. Compte tenu du profil de la population, très jeune et populaire, le niveau de consommation est moitié moins élevé que la moyenne nationale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte