Quid de la garde d’enfants pour les préparateurs ?

Par
Marie Bonte -
Publié le 19/03/2020
garde enfant

garde enfant
Crédit photo : Phanie

Considérant que les préparateurs devaient être sur un pied d’égalité avec les pharmaciens pour accéder aux gardes d’enfants assurées par l’Éducation nationale, Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), a demandé au ministre de l’Éducation de donner des consignes aux directeurs d’école.

« Si vous pouviez faire passer le message à vos directeurs d’école de considérer les préparateurs en pharmacie comme les pharmaciens, cela nous permettrait de continuer à nous occuper des gens dans les officines ! » C’est en ces termes que Philippe Besset, président de la FSPF, a interpellé sur la chaîne CNews, mardi 17 mars, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. 12 heures auparavant, les mesures de confinement de la population avaient été annoncées et depuis la veille, les écoles et collèges étaient fermés. Le ministre a pris date de la demande de Philippe Besset et a promis de considérer « ce qui serait faisable », sans toutefois s’engager. Il a rappelé que mardi, 28 500 enfants avaient été accueillis par 20 000 professeurs dans le cadre du dispositif, contre 16 000 enfants la veille. « Nous allons voir ce que nous pouvons faire mais il ne faut pas élargir excessivement le nombre d’élèves concernés sinon cela serait contradictoire avec les mesures prises », a-t-il ajouté.

Philippe Besset n’a pas lâché prise puisqu'il a adressé ce jeudi un courrier réitérant sa demande à Olivier Véran, ministre de la Santé.


Source : lequotidiendupharmacien.fr