Vaccination par les pharmaciens

Médecins et infirmières piquent une colère  Abonné

Publié le 27/10/2014

Le projet de Marisol Touraine d’autoriser les pharmaciens d’officine à pratiquer certaines vaccinations provoque des remous chez les médecins et les infirmières. Pourtant, rappelle la ministre de la Santé, son objectif n’est pas d’ôter des prérogatives à quiconque, mais de jouer la complémentarité des professionnels pour améliorer la couverture vaccinale en France. Le débat ne fait que commencer.

L’idée d’autoriser les officinaux à administrer des vaccins passe mal auprès des médecins, mais...

L’idée d’autoriser les officinaux à administrer des vaccins passe mal auprès des médecins, mais...
Crédit photo : phanie et s. toubon

LA BELLE unité interprofessionnelle affichée lors de l’opposition au projet de réforme des professions réglementées pourrait bien voler en éclat. À l’origine de la discorde, la future loi de santé que le Parlement examinera à partir de janvier 2015 et son volet visant à moderniser les pratiques et les professions de santé. Dans ce cadre, Marisol Touraine propose que les pharmaciens puissent pratiquer la vaccination.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte