Masques en pharmacie : de nouvelles livraisons aujourd'hui

Par
Charlotte Demarti -
Mélanie Maziere -
Publié le 17/03/2020
masque

masque
Crédit photo : AFP

« Des masques FFP2 et chirurgicaux issus des stocks de l’Etat sont en cours d’acheminement dans les officines, dès cet après-midi et jusqu’en fin de journée, pour la vingtaine des départements les plus touchés. Les autres officines seront approvisionnées dès demain », a déclaré aujourd'hui Carine Wolf-Thal, présidente de l’Ordre national des pharmaciens.

Les officines sont approvisionnées par le distributeur Geodis, et non pas via le circuit classique des grossistes répartiteurs. Carine Wolf-Thal, précise que ce premier approvisionnement pourra se faire un peu tardivement dans la soirée, et elle demande aux officines des départements les plus touchés par le COVID-19 de rester ouvertes un plus plus tard s’il le faut. 

Cet approvisionnement a lieu alors que ce matin est paru, au « Journal officiel », un arrêté du 16 mars qui précise qu’en sus des médecins généralistes et spécialistes, des infirmiers, des masseurs-kinésithérapeutes, des chirurgiens-dentistes et des pharmaciens, les officines peuvent distribuer gratuitement les protections issues du stock national à trois autres populations. A savoir, aux prestataires de services et distributeurs de matériel, aux services d’accompagnement social, éducatif et médico-social qui interviennent à domicile en faveur des personnes âgées, enfants et adultes handicapés, et aux aides à domicile employées directement par les bénéficiaires. 

Toutefois, « ces masques étant des denrées rares, des priorités devront être établies », martèle Carine Wolf-Thal. Déjà, les masques FFP2 ne seront distribués qu’aux professionnels de santé qui sont en contact étroit avec les patients (plus de 15 minutes) et qui font des gestes invasifs. C’est-à-dire « les  médecins chirurgiens, infirmières libérales, kinésithérapeutes dans la mesure où ils font de la kinésie respiratoire et les chirurgiens-dentistes traitant des patients COVID-19, sachant que les ordres départementaux des chirurgiens-dentistes devraient communiquer aux pharmaciens une liste de ces dentistes spécifiques », précise la présidente. Pour les sage-femmes qui veulent des masques FFP2,  il faudra les réorienter vers leur maternité. 

Quant aux masques chirurgicaux issus de ce nouveau stock, ils pourront être distribués aux autres populations qui y ont droit, dont les pharmaciens, à raison de 3 masques par jour par professionnel de santé, pour une durée d’une semaine. Par ailleurs, le pharmacien peut conserver des masques pour lui même et son équipe, également à raison de 3 masques par diplôme de pharmacien et par jour pour une durée d’une semaine. Les masques peuvent être portés par les pharmaciens comme par les préparateurs, selon l’activité pratiquée. Contrairement aux annonces faites par Olivier Véran, les pharmaciens ne doivent pas utiliser les masques FFP2, mais uniquement les masques chirurgicaux. « La priorité reste d’appliquer les mesures barrière, de respecter la distance d’un mètre avec le patient, etc. », rappelle Carine Wolf-Thal (voir toutes les recommandations pratiques sur le site de l'Ordre). 


Source : lequotidiendupharmacien.fr