L’honoraire contesté  Abonné

Publié le 04/01/2016

À peine mis en place, les honoraires à la boîte suscitent des interrogations : faut-il les facturer aux patients lorsque la dispensation s’effectue sans ordonnance ? Beaucoup de pharmaciens se posent la question et la tension monte même entre groupements après que l’un d’entre eux ait envisagé de l’offrir aux clients de ses pharmacies adhérentes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte