L’honoraire, un mois après

L’heure des comptes  Abonné

Publié le 16/03/2015
Un mois après la mise en place des honoraires, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) dresse un premier bilan de la nouvelle rémunération. Conclusions du syndicat, les gains sont au rendez-vous et il est vital de poursuivre la réforme. De leurs côtés, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) restent persuadées que l’honoraire à la boîte n’est pas adapté.

LE 1er JANVIER 2015, l’honoraire à la boîte et celui pour les ordonnances complexes devenaient une réalité au comptoir (voir également notre article en page 24). Après quelques ratés essentiellement liés aux baisses de prix et à la concordance entre les fichiers du CEPS* et ceux de l’assurance-maladie, l’heure est aujourd’hui au premier bilan comptable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte