European Cancer Congress 2015

L’Europe néglige les cancers pédiatriques  Abonné

Publié le 05/10/2015
Avec un taux de guérison de l’ordre de 80 %, les cancers pédiatriques n’apparaissent pas comme une priorité de santé publique aux yeux des politiques européens. Une attitude que dénonce le rapport de la société européenne d’oncologie pédiatrique publié samedi à l’occasion du congrès européen de cancérologie.

Chaque année, 6 000 jeunes européens meurent du cancer en Europe, et deux tiers de ceux qui survivent souffrent des effets secondaires liés au traitement. Dans 35 % des cas, ces cancers surviennent avant l’âge de 5 ans. Selon le rapport de la société européenne d’oncologie pédiatrique (SIOPE) présenté ce samedi au congrès européen de cancérologie (ECC) de Vienne, il existe des trous importants à combler dans la connaissance de ces pathologies, ainsi que des améliorations à apporter dans le suivi des survivants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte