En Dordogne, une pharmacie disparaît malgré un repreneur

Les raisons d’une fermeture  Abonné

Publié le 21/03/2016
La petite commune de Mensignac, en Dordogne, a perdu son unique pharmacie. Faute de successeur, de soutien et d’investissements, elle a tiré le rideau et rendu sa licence. Sans espoir de retour. Malgré le réveil tardif d’un repreneur et de la population.

Le 1er juillet dernier, la pharmacie du village de Mensignac, en Dordogne, baisse son rideau. Après deux ans de vaines recherches d’un repreneur, le titulaire, désireux de prendre sa retraite, jette l’éponge. Et, de guerre lasse, rend la licence de son officine. Deux mois plus tard, une pharmacienne manifeste son intention de s’installer dans la commune et de reprendre l’officine. Un peu tard, car la réouverture de la pharmacie de Mensignac devient alors une… création. Appuyé par le maire, des médecins et des élus du secteur, un dossier est déposé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte