Les patients enfin entendus  Abonné

Par
Publié le 26/09/2019
Usés par la multiplication des ruptures et tensions d'approvisionnement ces dernières années, les associations d'usagers et les professionnels de santé montent au créneau. Et leurs voix portent.

Toutes les familles de médicaments peuvent être touchées par les ruptures d'approvisionnement : anticancéreux, antibiotiques, vaccins, corticoïdes… Selon les chiffres publiés par l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM), le nombre de tensions ou de ruptures d’approvisionnement a concerné 871 médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM) en 2018 – soit 10 fois plus qu’en 2008 – et pourrait dépasser les 1 200 en 2019.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte