Déserts médicaux

Les élus des petites villes pour une contrainte d'exercice en début de carrière  Abonné

Par
Cyrille Dupuis -
Publié le 04/03/2019
Alors que le projet de loi de santé sera examiné à l'Assemblée nationale à compter du 18 mars, l’Association des petites villes de France (APVF) remonte au front pour réclamer ouvertement au gouvernement, d'une part, des mesures de régulation en ville et, d'autre part, des garanties sur la recomposition hospitalière.
campagne

campagne
Crédit photo : phanie

Reçu au ministère dans le cadre de la concertation autour du projet de loi Buzyn, le président de l'Association des petites villes de France (APVF), Christophe Bouillon, député socialiste de Seine-Maritime, a exprimé ses inquiétudes sur deux points : les modalités de création du label des hôpitaux de proximité et l'absence de mesures coercitives contre les médecins libéraux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte