Protection maternité

Les députés limitent le dispositif aux femmes médecins  Abonné

Par
Publié le 10/11/2016
Tout n'est pas rose pour les femmes enceintes exerçant des professions libérales. À elles de gérer leur activité avec l'arrivée de leur bébé. Pour soutenir leur capacité financière, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2017 instaure une protection maternité. Mais seules les femmes médecins de secteur 1 en sont bénéficiaires.

« Les indemnités de l'assurance-maladie ajoutées à la prime de ma complémentaire m’ont permis de rémunérer un pharmacien adjoint supplémentaire pendant un mois et demi, déplore Marie-Hélène, titulaire installée à Montpellier. Les assurances ne sont pas très efficaces et nous sommes loin des seize semaines de congé maternité des salariées. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte