Les arguments du spécialiste*  Abonné

Publié le 15/12/2014

- « Se faire vacciner contre la grippe quand on est professionnel de santé est une obligation professionnelle morale, et d’autant plus quand on est au contact de personnes à risque de complications ».

- « On peut ajouter qu’un soignant contraint de ne pas travailler pendant une semaine du fait d’une grippe, alors même que l’épidémie bat son plein, n’est pas une bonne chose ».

- « Et qu’un professionnel de santé peut être lui-même à risque de complications graves du fait d’une infection grippale ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte