Sécurité vaccinale

Les adjuvants aluminiques en débat  Abonné

Publié le 16/01/2014
Comment communiquer sur les risques des adjuvants aluminiques sans que cela porte atteinte à l’image de la vaccination ? C’est la question que se posent désormais les Académiciens après la présentation du chercheur Romain Ghérardi.

PRÉSENT DANS LES VACCINS depuis 1927, les adjuvants aluminiques sont de plus en plus montrés du doigts dans les publications scientifiques. C’est ce qu’est venu démontrer Romain Ghérardi, aux membres de l’Académie nationale de Médecine auxquels il a présenté mardi les derniers résultats sur le risque de myofasciite à macrophage (MFM) causée par l’oxyhydroxide d’aluminium à l’occasion de la séance de rentrée de l’Académie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte