Humeur

Le silence est d’or  Abonné

Publié le 24/03/2016

Pendant les attentats de Bruxelles, Bruno Le Roux, chef de la majorité socialiste à l’Assemblée, s’en est pris à la droite parce que, au Sénat, elle bloque la loi sur la déchéance de nationalité. L’opposition, a dit M. Le Roux sur Twitter, est irresponsable. Mal lui en a pris. L’eurodéputé socialiste Guillaume Balas a tweeté : « Bruno, je suis bloqué à la gare de Bruxelles, alors tais-toi ». Et de son côté, le député PS du Cher, Yann Galut, a écrit : « Franchement, le temps n’est pas à la polémique ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte