Avec une situation locale très contrastée

Le Limousin champion de la densité officinale  Abonné

Publié le 25/01/2016
Avec 45 pharmacies pour 100 000 habitants, contre 34 de moyenne sur le plan national, l’ancienne région Limousin (Corrèze, Creuse, Haute-Vienne) devient le leader incontesté de la densité des officines.

La qualité de vie, le coût immobilier plus modeste qu’ailleurs, le vieillissement d’une population générant de multiples pathologies, sont peut-être l’explication de ce paradoxe. D’autre part, bien que le Limousin soit, dans certains de ses territoires en voie de dépeuplement (Haute-Corrèze, Creuse, Plateau de Mille Vaches), sa population globale est restée stable, voire en augmentation d’environ 5 %, sur ces dix dernières années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte