La Suisse resserre la vis  Abonné

Publié le 21/05/2015

Contrairement à la France, les pharmaciens suisses peuvent s’installer en toute liberté. Ce n’est pas le cas des médecins qui risquent d’être soumis à nouveau à une régulation de leur installation par les cantons. Entrée en vigueur en 2002, elle avait fait l’objet d’un moratoire dix ans plus tard. Mais, à nouveau, un projet de loi fédérale prévoit de réintroduire une régulation stricte de l’offre de soins courant 2016.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte