Honoraire à la boîte

La profession en quête d’harmonie  Abonné

Publié le 15/05/2014
L’ensemble des syndicats d’officinaux et des groupements sont d’accord sur un point : le plan de 3,5 milliards d’euros d’économies sur le médicament risque de déstabiliser le réseau. Mais la division demeure sur le projet de réforme de la rémunération. Si la FSPF juge urgent de mettre en œuvre l’honoraire d’un euro à la boîte, l’USPO et l’UNPF veulent renégocier.

LE PLAN d’économies du gouvernement fait l’unanimité contre lui. Dans un communiqué commun, les trois syndicats d’officinaux (FSPF, USPO et UNPF)* et les deux collectifs de groupements (CNGPO et UDGPO)**, expriment leurs inquiétudes face aux mesures envisagées sur le médicament. « Ce plan d’économies risque de conduire à de nombreux licenciements et fermetures de pharmacies », expliquent-ils d’une même voix.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte