Recouvrement des indus

La FSPF veut remettre les pratiques à plat  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 25/06/2018

L’arrivée des molécules chères n’a fait qu’aggraver les pénalités sur l’officine provoquées par la récupération des indus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte