À Fécamp

Fusion réussie de deux pharmacies  Abonné

Publié le 23/04/2015
Face à l’hyper concentration des officines de Fécamp et un relatif déclin démographique, deux titulaires ont choisi de fusionner.

« JE LEUR AI DIT qu’ils fermaient la plus vieille pharmacie de Fécamp », constate, amer, l’opticien de la rue Alexandre-Legros. Cette rue de l’hyper-centre du port normand vire d’ailleurs au désert commercial : il reste bien des banques et un musée, mais un parfumeur est parti pour la rue piétonne, et plusieurs commerces cherchent repreneur. Coralie et Pierre-Gilles Soussan, les titulaires de cette officine (créée en 1775 !) ont, en effet, rejoint début mars Stéphanie Isaac et Luc Peray à la pharmacie de la Croix-verte, 100 mètres plus loin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte