Exportations des grossistes-répartiteurs

Feu vert du Sénat aux déclarations obligatoires  Abonné

Par
Publié le 03/11/2016

Le texte de loi du ministère de la Santé relatif à l’obligation pour les grossistes-répartiteurs de déclarer les volumes de médicaments qu’ils exportent a été adopté en première lecture, le 27 octobre, par les sénateurs.

Toutefois, la durée d’expérimentation de dispositif destiné, selon le ministère, à réduire les tensions d’approvisionnement, est ramenée à deux ans, au lieu de trois ans, comme initialement prévu.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3300