Manifestation contre la loi de santé

Des pharmaciens absents, mais vigilants  Abonné

Publié le 19/03/2015
À quelques exceptions près, les pharmaciens se sont abstenus de se joindre aux autres professionnels de santé, dimanche après-midi dans les rues de Paris. Moins concernés par le projet de loi de santé, ils ne restent pas moins aux aguets, notamment sur les dérives administratives du tiers payant généralisé.

POUR la petite cinquantaine de pharmaciens présents dans le cortège, le dimanche 15 mars était avant tout une manifestation de solidarité. « Nous n’avons pas oublié que les médecins nous ont soutenus lors de notre mobilisation du 30 septembre », rappelle Marie-Paule Couet, titulaire à Stains. Mais, pour l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), il ne s’agissait pas tant de rendre la politesse que de profiter de l’occasion pour se faire entendre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte