Des forfaits de 40 à 150 euros  Abonné

Publié le 04/12/2014

Pour rémunérer la coordination des soins, l’assurance-maladie avait mis sur la table le principe de forfaits allant de 40 à 150 euros par patient. Pour en bénéficier, les membres d’une équipe libérale de soins (2 à 4 personnes) devaient se coordonner autour d’un patient inclus dans l’une des onze démarches de soins prévues dans l’avenant à l’ACIP. Un pharmacien pouvait, par exemple, participer à l’accompagnement d’un patient sous AVK, sous insuline, ou encore bénéficiant d’un traitement substitutif aux opiacés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte