Des exemples à l’étranger  Abonné

Publié le 27/10/2014

L’administration de vaccins par un pharmacien n’a rien d’une situation rare dans le monde. Elle est déjà autorisée aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Suisse, au Portugal, ou encore en Italie, parfois depuis longtemps. Au Portugal, par exemple, où la pratique a été autorisée il y a six ans, 80 % des pharmaciens réalisent des injections vaccinales, notamment contre la grippe. Aux États-Unis, leurs confrères vaccinent, eux, depuis 20 ans. Et le succès est au rendez-vous : leur implication a permis d’améliorer le taux de couverture vaccinale contre la grippe de près de 20 points.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte