Des exemples étrangers peu convaincants  Abonné

Publié le 11/09/2014

Au regard des exemples donnés par les pays qui nous entourent, la libéralisation de la pharmacie est loin d’être synonyme d’augmentation du pouvoir d’achat des consommateurs. « Aucun élément ne permet d’affirmer que les prix des médicaments de PMF (prescription médicale facultative) ont diminué dans les pays ayant déréglementé la pharmacie », concluent ainsi les auteurs d’une récente analyse européenne (« le Quotidien » du 8 septembre). La chose est d’autant plus incertaine en France que les prix des médicaments non remboursables y sont déjà considérés comme les plus bas d’Europe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte