Aluminium et vaccin

Des accusations sans fondement  Abonné

Par
Publié le 28/09/2017
Alors que la vaccination des enfants contre onze maladies va devenir obligatoire en 2018, « Le Parisien » jette l'opprobre sur la sécurité vaccinale, en faisant état d'un projet d'études sur les effets neurotoxiques de l’aluminium présent dans les vaccins, dont n’aurait pas parlé l’Agence du médicament (ANSM). Au final, la polémique est relancée sur des arguments bien faibles.
chercheur

chercheur
Crédit photo : phanie

Des études menées par le Pr Romain Gherardi, chef du service d'Histologie-Embryologie à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, et financée par l’ANSM, ont évalué la toxicité de l’aluminium présent dans les vaccins. Or le journal « Le Parisien » écrit que ces études ont fait l’objet d’un « rapport de l’ANSM » qui n’a « jamais été rendu public ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte