À la une

Déréglementation, acte II  Abonné

Publié le 08/10/2015
À l’automne 2014, la profession remportait son combat contre le projet de réforme du modèle officinal français envisagé par le gouvernement et son ministre de l’Économie, Emmanuel Macron. Mais il ne s’agissait que d’une bataille. Un an après la forte mobilisation du 30 septembre 2014, la guerre contre la déréglementation semble loin d’être gagnée.

Chassez l’idée de déréglementer par la porte, elle revient par la fenêtre. Afin que la France respecte ses engagements économiques, Bruxelles insiste pour qu’elle allège l’encadrement de ses professions réglementées, et notamment dans le secteur de la santé (voir ci-dessous). Une vieille antienne, car c’était déjà ce que la Commission européenne entendait imposer dès cet été au gouvernement grec en contrepartie de l’aide obtenue par son Premier ministre, Alexis Tsipras.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte