Le tour de France des URPS

Défendre les officines de la grande « Aliénor »

Publié le 09/11/2015
Les pharmaciens d’Aquitaine, du Poitou-Charentes et du Limousin s’apprêtent à élire leurs représentants à l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) de la plus vaste région française. Baromètre de la représentativité syndicale, cette élection ne devrait pas remettre en cause la suprématie régionale de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Néanmoins, c’est dans l’union que les syndicats entendent gérer la future assemblée de l’URPS des pharmaciens.

« Le Projet régional de Santé du Poitou-Charentes est un document de près de 1 000 pages dans lequel pas une fois n’était cité le mot pharmacien, se souvient Jean-Philippe Brégère*, président de l’URPS des pharmaciens du Poitou-Charentes. De même, lors des réunions sur la démographie de la santé, les pharmaciens n’étaient jamais évoqués. Après cinq ans de travail au sein de l’URPS, où nous n’avons jamais manqué une réunion, nous sommes désormais présents et cités partout. »

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)