À la Une

Ce que l'officine attend du nouveau président  Abonné

Par
Publié le 11/05/2017
Pendant la campagne, certaines propositions du candidat Macron ont pu inquiéter les pharmaciens. Toutefois, une très large majorité d'entre eux se disaient prêts à voter pour le leader d'En marche ! selon un sondage IFOP pour le « Quotidien » (notre édition du 3 avril). En effet, 85 % des officinaux déclaraient qu'ils voteraient pour Emmanuel Macron en cas de duel avec Marine Le Pen. L'élection passée, les représentants de la profession exposent les sujets qu'ils comptent aborder rapidement avec les équipes du nouveau président de la République.
Macron

Macron
Crédit photo : Phanie

• Philippe Gaertner : « l'officine doit être au cœur de la prévention »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte