Vaccination antigrippale

Agnès Buzyn : « les professionnels de santé doivent donner l’exemple »  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 09/10/2017
Face à la baisse continue du taux de couverture vaccinal et à un excès de décès liés à la grippe qui a amputé la population française de 14 400 personnes la saison dernière, le ministère de la Santé, l’Assurance-maladie et les autorités sanitaires mettent les bouchées doubles pour inciter les citoyens à se vacciner. La priorité ? Les professionnels de santé, en particulier ceux de premier recours, doivent adopter une conduite exemplaire.
agnes

agnes
Crédit photo : S. Toubon

« C’est une question de crédibilité de l’action publique. » Agnès Buzyn, ministre de la Santé, explique : « on ne peut pas rendre la vaccination obligatoire pour les enfants pour les protéger et pour atteindre le taux de couverture vaccinale qu’on estime nécessaire pour protéger un pays, et, en tant que soignant, ne pas donner l’exemple de la vaccination contre la grippe, pour protéger nos aînés, les personnes fragiles, les nourrissons. » Les professionnels de santé sont donc personnellement appelés à « adopter une conduite exemplaire en veillan

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte