Selon un rapport de l’ANSM

Toujours trop d’antibiotiques en ville  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 18/12/2017
La consommation d’antibiotiques en ville tend à augmenter depuis 2010 et place la France très au-dessus de la moyenne européenne. À l’inverse, à l’hôpital, la consommation reste stable.
medoc

medoc
Crédit photo : phanie

« Les antibiotiques, c’est pas automatique », slogan bien connu de la campagne de lutte contre l’antibiorésistance lancée en 2002, aurait-il été jeté aux oubliettes ? En effet, la consommation d’antibiotique en ville, qui avait bien diminué dans les années 2000, repart à la hausse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte