Angine, grippe, glycémie…

Tests de dépistage à l’officine : les nouveaux services à destination du patient  Abonné

Publié le 28/04/2014
Nouvelles missions de l’officine, redéfinition de sa place dans la chaîne de soin, valorisation de son rôle… Le métier de pharmacien évolue, ce qui implique aussi une diversification des actes effectués sous l’égide de la croix verte. Parmi eux, la réalisation de trois tests de dépistage dévolus, entre autres, à l’officinal par l’arrêté du 11 juin 2013.

DEPUIS près d’un an, le pharmacien a l’autorisation légale de pratiquer certains actes de dépistage. Ces « tests, recueils et traitements de signaux biologiques » doivent être réalisés dans un espace de confidentialité et selon les recommandations de bonnes pratiques décrites en annexe du texte de l’arrêté du 11 juin 2013 (publié au « Journal officiel » du 15 juin 2013).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte