Bilan de la Commission paritaire nationale

Taux de substitution : 83,2 % à mai 2016  Abonné

Publié le 07/07/2016
Outre l’annonce du bilan positif de la substitution et des entretiens pharmaceutiques, la dernière Commission paritaire nationale avec l’assurance-maladie a été l’occasion, pour les syndicats de pharmaciens, d’insister sur certaines difficultés rencontrées, telles qu’un fort taux de mention Non Substituable pour le clopidogrel, les problèmes de transmission du numéro RPPS, ou les rejets de factures avec la nouvelle nomenclature de la perfusion à domicile.

En mai 2016, le taux global de substitution des génériques s’élève à 83,2 %, soit une augmentation de 0,41 point par rapport à 2015.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte