Campagne de prévention chez l’enfant et l’adolescent

Repérer les premiers signes du diabète et réagir rapidement  Abonné

Publié le 15/11/2010
Le nombre de jeunes atteints d’un diabète de type 1 est en forte augmentation, principalement chez les enfants de moins de cinq ans. Un retard au diagnostic risque très vite d’induire une complication grave, l’acidocétose, qui peut évoluer vers une perte de connaissance, voire un décès. C’est pour alerter les professionnels de santé et le grand public, qu’une campagne nationale d’information, de mobilisation et de prévention a débuté le 14 novembre 2010.

CHEZ LE JEUNE ENFANT, l’acidocétose est révélatrice d’un diabète de type 1 dans près de la moitié des cas. Elle résulte d’une hyperglycémie qui évolue dans le temps. Lorsque la glycémie dépasse 2,5 g/l, en l’absence d’insuline, le tissu adipeux va libérer des acides gras qui sont transformés par le foie en acides cétoniques. Leur accumulation dans le sang et dans les urines caractérise l’état de cétose.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte