Dangers du blanchiment de la peau

Paris informe sur les dangers  Abonné

Publié le 09/11/2009

Crédit photo : dr

ENVIRON 20 % des femmes d’origine africaine ou antillaise qui habitent Paris utiliseraient des produits éclaircissants pour la peau. Or, « fréquemment abusées par une désinformation rampante et par les méthodes peu scrupuleuses des vendeurs de contrebande », elles ignorent souvent les dangers auxquels elles s’exposent, estime la Ville de Paris, qui lance une campagne d’information.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte