Vaccination antiméningocoque C

Mobiliser les ados et les jeunes adultes  Abonné

Publié le 23/06/2011
Alors que la couverture vaccinale antiméningococcique C stagne, malgré les recommandations du Haut Conseil de santé publique instituant la vaccination systématique de 1 à 24 ans, Pfizer propose un spot de sensibilisation pour inciter les jeunes à se faire vacciner. Un scénario choc qui devrait faire tilt.

Crédit photo : afp

DEUX ANS après l’inscription au calendrier vaccinal de la vaccination antiméningocoque C pour tous les enfants, adolescents et jeunes adultes, le bilan est très mitigé. Si la vaccination progresse chez les nourrissons et les jeunes enfants, elle reste désespérément insuffisante chez les plus grands. Pourtant, le schéma est des plus simples – une seule dose de 1 à 24 ans – et la méningite fait peur, à juste titre, puisque l’on déplore plus de 30 décès par an, sans compter les séquelles parfois dramatiques des infections invasives à méningocoque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte