Campagne de vaccination antigrippale 2008/2009

Mission réussie pour la pharmacie  Abonné

Publié le 29/01/2009
L’assurance-maladie veut améliorer la couverture vaccinale antigrippale de la population à risque. Avec cet objectif, les officinaux ont obtenu la possibilité de délivrer directement les vaccins à certains patients. Une simplification de la démarche qui, à l’heure du premier bilan, semble avoir porté ses fruits. Fort de ce succès, les syndicats de pharmaciens souhaiteraient que de nouvelles tâches soient confiées à la profession.
Neuf personnes sur dix ont bénéficié d'une délivrance directe par le pharmacien

Neuf personnes sur dix ont bénéficié d'une délivrance directe par le pharmacien
Crédit photo : s. toubon

DEPUIS cette année, les officinaux peuvent délivrer les vaccins contre la grippe sans que les patients à risque aient besoin de passer par la case médecin. Plus précisément, les assurés de plus de 16 ans déjà vaccinés l’hiver dernier peuvent retirer directement leur vaccin dans les pharmacies en échange du bon spécifique envoyé par l’assurance-maladie. Pour les primo-vaccinants, la prescription médicale reste toutefois obligatoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte